A+ | A- | Home Page | Sitemap--> | Other Languages | Search:

Fort Smith

Surnommée le jardin du Nord, Fort Smith est la collectivité ténoise la plus au sud du territoire. Les divers événements qui s’y tiennent et les nombreuses possibilités d’activités de plein air, sans oublier l’abondance de la faune, vont à coup sûr vous tenir constamment occupé.

Les résidents ont la chance de pouvoir participer à toute une série d’événements, du Wood Buffalo Frolics Festival jusqu’aux célébrations entourant la Journée nationale des Autochtones. Pendant les deux journées durant lesquelles se tient le Wood Buffalo Frolics Festival, les gens peuvent prendre part à un festin communautaire, à un tournoi de hockey, à des soirées dansantes, à des jeux et à des courses en traîneaux à chiens. Une activité très populaire est la reproduction d’une cabane à sucre : on y verse bien sûr du sirop d’érable chaud sur la neige, pour le plaisir de tous ceux qui veulent une succulente gâterie! La Journée nationale des Autochtones, célébrée le 21 juin, est l’occasion de participer à des jeux, de chanter, de danser et de partager un repas de poisson communautaire.

Si vous aimez la musique, vous attendrez avec impatience le South Slave Friendship Festival. Ce festival annuel qui dure quatre jours rassemble des musiciens provenant des Territoires du Nord‑Ouest, du Nunavut et du Yukon. Presque tous les genres y sont à l’honneur : country, rock, alternatif, folk, punk, heavy metal, blues et jazz – bref, de quoi contenter tout le monde.

Il est facile de rester actif à Fort Smith. Le parc national du Canada Wood Buffalo – le deuxième parc national du monde par sa superficie – est situé tout près de Fort Smith. Ce parc étonnant à plusieurs égards – on y trouve des cavernes, des gouffres et des cours d’eau souterrains – abrite des bisons des bois et sert de refuge aux grues blanches, une espèce en danger d’extinction. Pour voir des photos et en savoir davantage sur ce parc, cliquez ici.

Fort Smith est située sur les rives de la rivière des Esclaves, où quatre séries de rapides d’eaux vives s’entremêlent et tournoient sur une distance de plus de 25 km. Ces rapides, considérés comme parmi les plus accessibles en Amérique du Nord tout en offrant un grand défi, sont un terrain de jeux rêvé pour les adeptes du kayak en eaux vives.

À Fort Smith et dans les environs, gardez toujours l’œil bien ouvert, car la région est aussi le milieu de vie de nombreux animaux : bisons, orignaux, ours noirs, lynx et loups, pour ne nommer que ceux-là. Lorsque le froid s’installe, profitez des diverses activités intérieures. Ce ne sont pas les divertissements qui manquent : piscine intérieure, cours de conditionnement physique, spa, sauna, bain de vapeur, terrain de squash, club de curling, centre récréatif pour les aînés et club de boxe.

S’agissant de la température, Fort Smith vous fait vivre de gros contrastes. En hiver, le record enregistré a été de ‑54 °C. En été, toutefois, on a déjà vu des températures de 35 °C. Il y a peu d’endroits dans le monde où l’on peut voir des écarts de 89 °C!

Un réel avantage au fait de vivre à Fort Smith est la modicité des impôts fonciers (les plus bas aux TNO). Les loyers mensuels sont d’environ 350 $ et plus pour une chambre privée ou un appartement. Pour la location d’une maison en rangée, les prix varient entre 650 $ et 1 100 $ par mois. Faire son marché peut cependant être plus dispendieux. Par exemple, un carton de 2 litres de lait 1 % se vend 4,18 $ et un pain, 3,69 $. Comme partout ailleurs, vous pouvez profiter des promotions de la semaine, ce qui aide à réduire les coûts.

La petite ville d’à peine 2 500 habitants est dotée de toutes les ressources technologiques modernes. La téléphonie cellulaire est disponible et vous avez accès à Internet. La bibliothèque municipale met des ordinateurs à la disposition du public pour les personnes qui ne possèdent pas d’ordinateur.

Des couchers de soleil aux effets kaléidoscopiques, une faune sauvage variée, de belles possibilités d’aventure, de la neige blanche et pure, des aurores boréales, des visages accueillants... alors, qu’attendez-vous?